• RPG sur l'univers de One Piece sans l'existence des héros du manga ! •
 

Partagez | 
 

 Daiki Wataru l'Hunter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daiki Wataru

avatar


Nombre de messages : 2
Âge du personnage : 24 ans.
Camp : Marine
Berrys : 5.000

[Fiche de personnage]
• Wanted: /
• Grade dans la Marine: Sergent
• Renommée: 0

MessageSujet: Daiki Wataru l'Hunter   Sam 27 Oct - 15:56

- In Real Life-

Prénom : Ismael
Age : 18 ans
Homme/Femme : Homme
Comment avez vous connu le forum : Je sais plus
Combien d'heures vous vous connectez par jour : Ca depend
Tes Mangas préférés : Sun Ken Rock, One piece
Ton personnage préféré dans One Piece : Shanks
Ce qui t'a motivé à venir : j'ai envie de rp
Tes expériences dans le domaine du Rp/JdR : Ca fait seulement 4 mois donc je suis encore un débutant
Autre(s) :

- In Game -



• Nom & Prenom : Daiki Wataru

• Surnom (facultatif) : Hunter

• Age : 24 ans

• Race : Humain

• Camp :Marine

• Métier/Spécialité : Sniper

• Pouvoir demandé Magu Magu No mi - Haki de l'armement :

• Rêve(s)/But(s) du personnage :Faire regner la vrai justice

◘ Description Physique : Daiki Wataru ou Junko pour les intimes est un pur beau-gosse, il pourrait transformer un hétéro pur en homo-sexuelle avec ses cheveux mi bruns mi châtains de taille assez long pour un homme, il ébouriffe souvent ses cheveux les laissant dans leur états naturelle au lieu de mettre du gel comme certains. Ensuite son visage est fins et un peu carré, ses lèvres sensuelle et pulpeuse qu'aucune femme ne pourrait résister, sonnez un peu mi-long et un tout petit peu relevé se colle parfaitement bien avec son visage. Ses yeux à l'apparence ténébreux sont d'une couleur dorée ou de temps en temps marron clairs sont un peu comme un aimant a femme. Son bouc d'une forme assez abstraite, relève toutes sa beauté. Le visage ne fait pas tout, passons a son corps, oui ses abdominaux, sculpter d'une élégance que seul les dieu grec pourrait avoir et encore... Des petits tétons rosé sur sa couleur de peau un peu bronzé attire le regard sur sa poitrine magnifiquement dur et doux à la fois. Ses bras musclé et structuré de manière spectaculaire montre qu'il a de la force brut dans les bras, tout ça il l'a obtenue grâce a de nombreux entraînement. Sans oublier que tout cela se marie bien avec ses 1m87 et 80 kilos.

◘ Caractère & morale : Daiki Wataru est un homme bon. Il aime chérir ceux qu'ils aiment en leurs offrant des cadeaux ou un simple câlin pour certaines. Sa vie a été assez facile, pas de prises de tête, pas de massacres. Il est très strict en ce qui concerne les traditions familial mais, si une ne lui plaît pas il est prêt a la changer pour le bien de sa famille. Le prodige comme on l'appelait dans son île aime se battre surtout au corps à corps mais, ce débrouille aussi avec les autres arme. Le fait de sentir deux hommes se donner des coups dans la tête ou sur le corps augmente sa dose d’adrénaline. Le brun est toujours d'humeur joyeuse, sauf quand il regarde la lune, car celle ci l'attendrit et le calme, c'est à ce moment qu'il devient nostalgique. Sa capacité a garder son sang froid est incroyable, même dans les situation les plus critiques il ne s’énerve pas. Il aime souvent faire des blagues a ses amis.Côté amour, Daiki se donne souvent a fond et n'est pas du genre à sortir une femme souvent pour une nuit, il est romantique a souhait et évite souvent les problème pour ne pas prendre d'aspirine à la fin. Le brun est toujours prêt a risquer sa vie pour n'importe quoi, même sauvé une personne âgée quand on lui demande pourquoi il risque sa vie sa réponse est « Je ne veut rien regretter à ma mort »

◘ Histoire : Le destin des Wataru :
Les Wataru, de nos jours un nom que seuls les grands de ce monde connaissent. Une famille vivant depuis environ cinq siècles, laissant pour seule trace un seul héritage : la vérité et la justice. Tout commença avec le père du premier Wataru, qui s'appelait Akito Toriko. Son père Gaara qui était un marin réputé et exemplaire, chassant les pirates avec une idéologie de justice suprême...enfin c'est ce que tout le monde pensait. Akito rejoignit les rangs de la marine pour suivre les traces de son père et fut considéré comme un grand espoir pendant des années, montant de grade en grade à une vitesse fulgurante, le premier Wataru atteignit le grade de vice-amiral à seulement vingt-deux ans. Akito, qui était une personne travailleuse, ne s'arrêta pas là, il continua à s'améliorer toujours aussi vite au contraire de son père qui régressait avec l'âge et commença à tremper dans des trafics louches avec des pirates et des mercenaires de Grand Line. Akito flaira un bon coup et enquêta alors sur ces trafics sans savoir que son père était un des tauliers. Les années passèrent et le premier Wataru apprit des choses qui le surprirent et le révoltèrent, mais quand il apprit que son père en était, tout ce à quoi il tenait tomba, ses idéologies de justice, sa fierté, et surtout, le respect qu'il avait pour son père. Sans attendre un instant il alla voir son père et l'amiral en chef pour leur expliquer ce qu'il avait trouvé en enquêtant. Dans le bureau, Akito ne jeta pas un regard à son père, les yeux baissés, les larmes coulant sur ses joues, il expliqua à l'amiral en chef sa découverte. À l'entente de cette nouvelle Gaara ne sortit pas un mot d'excuse envers l'amiral en chef, il était seulement peiné de voir les larmes, coulant à flot, de son fils. La déception qu'il causa lui fit mal, tellement mal qu'il se suicida deux jours plus tard avec un dernier mot laissé pour son fils

À la vue de cet acte et du mot laissé par son père, le premier Wataru ne s'empêcha pas de pleurer, pour lui et son père, il décida qu'il garderait seulement le souvenir d'un homme fier, juste et droit.

Les années passèrent et Akito avait quitté la marine après la découverte d'un réseau de marines corrompus. Il s'était retiré sur une petite île inconnue de Grand Line, il changea de nom et forma une famille. Depuis ce jour il a juré que jamais personne ne salira ce nom, toute la famille se battra pour la justice, la vraie et la vérité. Maintenant venons à l'ère du seigneur des pirate Gold D. Roger et parlons un peu de Azuko Wataru et le début de la légende Wataru. Cette légende raconte que derrière tous les grandes personnes de ce monde, que ce soit, un Yonkou, un Corsaire ou encore le premier seigneur des pirates, se cachait un Wataru dans l'ombre qui faisait briller ces derniers. Comment ? Personne ne le sait. Tout ce qu'on sait est qu'ils sont partout, que ce soient hommes ou femmes, enfants ou vieux. Azuko faisait partie de l'équipage de Gold D. Roger, ils se sont rencontrés au cours d'une bagarre dans un bar, seul ces deux personnes restaient à l'écart buvant leur verre sans se battre. Les deux se remarquèrent mutuellement et commencèrent une longue conversation. À la fin de celle-ci les deux amis décidèrent de faire route ensemble... Jusqu'à la mort de Roger, personne sauf l'équipage ne connaissait l'existence d'Azuko. Ce dernier se retira dans son île natale, là où tout a commencé pour élever son fils à prendre la suite.

L'histoire de Daiki..

C'était un soir d'été, une nuit calme, les oiseaux partaient se coucher tandis que les chauves-souris sortaient chassé, le silence régnait sur l'île de Idoma, les habitants dormaient paisiblement les lumières éteinte, sauf une. Cette maison n'était pas seulement allumée, des cris parvenaient de celle-ci, des cris de douleurs mais, aussi des cris d'espoirs. Une jeune femme accouchait seul sans une personne pour l'aider. La jeune femme poussait sans relâche, en transpirant à grosse goûte. Le bébé était presque sorti, un dernier effort et la nouvelle maman pourrait souffler un peu, enfin, c'est ce qu'elle pensait. Au moment où le bébé sorti sur le fauteuil ou elle était couchée, ce dernier fit une chute sur le sol et pas un pleure, rien du tout, l'enfant resta couché sur le sol, sans bouger, inerte. La jeune femme paniquer se mit à pleurer et releva son enfant pour le prendre dans ses bras, les perles de larmes chaudes de la mère tombait sur le nouveau et mort né, ensuite un miracle se produit, l'enfant se mit à bouger, la main de ce dernier atteignit les joues de sa mère comme s'il voulait lui dire d'arrêter de pleurer, comme un signe de présence ou une promesse de protection.

Cela fait maintenant un an jours pour jours depuis la naissance de l'enfant qui fut appelé Junko, cette journée n'est pas seulement son anniversaire, c'est aussi le retour de deux hommes, le père de Junko, qui s'appelle Osamu Wataru, oui l'enfant qui est né est de la famille Wataru. L'autre invité est Azuko Wataru, l'homme le plus inconnu de tous les Wataru mais, aussi le plus fort. Ce dernier qui a failli se faire arrêter par la marine à la mort de son ami Roger, s'est fait passer pour mort pour ensuite se retirer ici sur cette île. Le temps était orange, c'était l'automne, les arbres étaient nus, les vents glacials qui passaient avertissaient les habitants de l'hiver qui arrive. Junko et sa mère était à la maison, avec la cheminée du feu allumé, la mère fessait à manger tandis que le fils essayait de trouver les mécanismes de son corps. Des personnes frappaient à la porte, alors la maman partit ouvrir, en ouvrant elle fit un pas en arrière, son visage était en larme, des perles de larmes de joie roulaient sur ses joues rosé, une grande main vint sécher ses larmes puis, il la prit dans ses bras en lui chuchota dans l'oreille « Je suis de retour ».

Oui ils étaient revenus, Osamu et Azuko étaient de retour à la maison, les deux aventuriers entrèrent dans la maison et remarquèrent l'enfant qui essayait en vain de se tenir debout, le père demanda qui était cet enfant, la femme lui répondit son fils tout naturellement. Il s'approcha de Junko et commença à le caresser la joue, eu même moment la femme fit une grimace, car elle savait ce qu'il allait arriver. L'enfant tourna la tête et mordu la main de son père, ce dernier ce mit à crier et tirer sur son doigt mais, l'enfant n'en avait rien à faire et continuait à mordre comme un forcené. Le grand-père souris et s'approcha de l'enfant, s'accroupit devant lui et lui ébouriffait les cheveux bruns du gamin mais, Junko très turbulent et détestait que des inconnus le touchent, fonça et mit un coup de tête dans les bijoux de famille du vieux Azuko, la mère éclata de rire et prit l'enfant dans ses bras en disant qu'il va falloir faire connaissance pendant que l'enfant affichait un sourire moqueur en direction de son père et son grand-père.

Huit années plus tard, Junko avait sacrement grandi mais, maintenant il n'était plus seul, il avait un petit frère et une petite sœur, qui s'appellent respectivement Mamoru six ans et Nadeshiko ou simplement Nade quatre ans. La famille Wataru s'étant agrandi assez vite, ils firent construire une maison beaucoup plus grande, cela ressemblait presque à une demeure. Elle était toute blanche, contenant plusieurs salles spécial pour chaque utilisation qui se tenait dans le sous-sol, deux dojos tout faits en bois et une salle de tirs pour les armes a feux. Junko et son petit frère Mamoru prirent vite affection pour les arts martiaux qu'effectuait Osamu et Azuko en entraînement et décidèrent de s'entraîner avec eux. Junko commença par entraîner son physique et sa concentration en même temps. À neuf ans, il était considéré comme un génie parmi sa famille, car sa capacité d'adaptation et d'observation plus celle d'apprendre vite une chose est innée chez lui et c'est pour ça son père décida de lui donner un deuxième prénom Daiki.

Daiki à maintenant quinze ans, pendant ces quinze années il se perfectionna dans son art martial, il était devenu expert en Bu-jutsu, Wushu, Muay Thaï et Yoseikan Budo en clair il était redoutable au corps à corps. Nous le retrouvant dans un championnat d'art martial libre sur Grand Line, Le jeune prodige arriva en finale en battant ces adversaires trop facilement mais, les spectateurs prédisaient la défaite de notre héros en finale, son adversaire avait la trentaine, grand, cheveux blond et il avait une cicatrice sur le torse. Le combat commença, les deux adversaires se regardaient dans le blanc des yeux, tournant au tour du ring en fessant de petits pas. Le blond commença à attaquer, il arriva devant Daiki et lui mis un coup de pied retourné dans le ventre, ce dernier se le prit et fut projeté d'environ deux mètres mais, sans tomber. L'homme à la cicatrice recommença à partir vers notre le prodige et tenta un coup de poing dans le visage mais, Daiki a l'affût esquiva en se courbant et toujours courber il mit des coups de poing dans les abdomens du blond, ensuite il se leva et frappa un coup sec et puissant dans le nez de son adversaire et c'était la fin du combat, le blond avait le nez cassé, une côte brisée et était tombé dans les pommes sous la puissance du prodige qui repartait vainqueur et avec sa récompense d'un million de berry's. Rentré sur l'île, Daiki fut félicité par tous. Osamu et son fils était dehors en train de prendre l'air, alors Daiki pris la parole

« Papa, pourquoi tu es partis en mer ? »

« J’étais allez réalisé mon but laisser par mon père et nos ancêtre, celui d'éliminer tous les corrompu de ce monde, ce battre pour la vrai justice mais, j'ai du arrêter, car j'ai un maladie au cœur et si j'aurais continuer je serais sûrement mort a l'heure qu'il est. Est toi que va tu faire plus tard ? »

« Je ne sais pas mais, je pense reprendre le flambeau de la famille en m'engageant dans la marine »

« La corruption viens surtout de là fiston. Les marins ne sont pas tous à la recherche de la vrai justice, tiens lit ça tu comprendra mieux. » Dis Azuko en donnant un livre qui contenait l'histoire des Wataru.

Daiki, attrapa le livre et partit lire. À la fin il comprit un peu mieux d'où il venait et prit la décision de s'engager dans la marine, car il avait la conviction que cette dernière avait changée depuis le temps du premier Wataru. La nuit était déjà tombée, la lune était pleine et brillait telle le soleil à son zénith. C'était la fin de l'entraînement du prodige, la suer coulait sur son corps musclé et sculpté tel une œuvre fait par Michel-Ange, Il s'assit sur le sol, contemplent la lune. Son père débarqua et s'assit en face de lui, déposa, une arme à feu, une épée et un bâton simple fait de bois et le demanda de choisir l'arme qui le conviendrait. Daiki répondit qu'il choisirait l'arme a feu, car au corps à corps il était déjà doué. Osamu esquissa alors un petit sourire et expliqua qu'il n'avait pas tort mais, qu'il devait maîtriser toutes ses armes, épée, arme a feu et bâton, son entraînement commencera demain et durera un neufs mois pour apprendre les bases de chaque arme ensuite il choisira sa préféré et approfondira sa connaissance.

Cinq années ont passé, son entraînement sa passa comme l'avait prévue son père, il réussit a manier les trois armes blanches sans trop de difficultés sauf, le pistolet, il réussit aussi à apprendre d'autres arts-martiaux que connaissait son grand-père, le bozendo et le Kendo sans pour autant être expert mais, suffisant pour bien se défendre et varié ses attaques. Le grand espoir de la famille Wataru était devenu un homme, un vrai, il s'engagea dans la marine comme prévue. Un an plus tard il augmentait de grade en grade, il était déjà arrivé Lieutenant mais, c'est à ce moment que tout changea. Une mission avait été donné à Daiki et son équipage, un groupe de pirates attaquaient une île, alors les marins se dépêchèrent d'arriver sur place. Plusieurs bâtiments étaient en feu les habitants hurlaient de peur. Le Lieutenant Wataru ordonne aux habitants d'aller se cacher dans un bâtiment non loin du village, ces derniers l'écoutèrent. Les marins avaient réussi à faire battre en retraite les pirates qui tombaient dans un piège, car un bateau marin les attendaient derrière un épais brouillard mais, en reculant ils lancèrent un boulet qui atteignit directement sur le refuge où les habitants se cachaient. Daiki pris de panique s'empressa de courir aider les villageois mais, il ne restait qu'un seul survivant, une femme. Cette femme était condamnée ou presque, ces membres étaient brisés, la colonne vertébral aussi, alors le lieutenant Wataru eut l'idée de l'amener chez un scientifique fou qui pouvait la sauver.

Le scientifique fou, Stein, remplaça ses membres par des membres robotiser. Daiki se sentait coupable, il pensait que c'était de sa faute alors il décida de rester avec elle le temps qu'elle s'habituera à ses nouveaux membres. Un an plus tard, le frère et la soeur de Daiki s'engagèrent dans la marine aussi en voulant suivre l'exemple de son frère et depuis ce jour ils traquent ensemble les pirates.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godwrath D. Shaknoss
Administrateur
avatar


Nombre de messages : 118
Âge du personnage : 23 ans.
Camp : Révolutionnaire
Berrys : 6.900

[Fiche de personnage]
• Wanted: 100.000
• Grade dans la Marine: /
• Renommée: 0

MessageSujet: Re: Daiki Wataru l'Hunter   Sam 27 Oct - 16:17

Points positifs :
Une belle histoire.
Tu as l'air d'avoir une belle idée de ton personnage et de son avenir.
Tu as l'air d'avoir lu le règlement.

Points négatifs :
Quelques fautes, de conjugaisons.
Tu as une mauvaise mémoire ! Ne plus te souvenir comment tu as connus le forum ! Hahaha.

Malgré ça, faudrait pas que je parle pour les fautes, j'en fais aussi.


Bon, tu as finis ta présentation ?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Au final les seuls qui resteront seront ceux qui auront eu la plus forte volonté de vivre !"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Signature:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-piece-revolution.keuf.net
Daiki Wataru

avatar


Nombre de messages : 2
Âge du personnage : 24 ans.
Camp : Marine
Berrys : 5.000

[Fiche de personnage]
• Wanted: /
• Grade dans la Marine: Sergent
• Renommée: 0

MessageSujet: Re: Daiki Wataru l'Hunter   Sam 27 Oct - 16:20

Oui j'ai finis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godwrath D. Shaknoss
Administrateur
avatar


Nombre de messages : 118
Âge du personnage : 23 ans.
Camp : Révolutionnaire
Berrys : 6.900

[Fiche de personnage]
• Wanted: 100.000
• Grade dans la Marine: /
• Renommée: 0

MessageSujet: Re: Daiki Wataru l'Hunter   Sam 27 Oct - 16:21

• Fruit du démon validé.
• Haki validé.
• Personnage validé.


Bienvenue, jeune Marine !
Tu peux dès maintenant faire ta fiche technique.
Je m'occupe de te mettre les couleurs.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Au final les seuls qui resteront seront ceux qui auront eu la plus forte volonté de vivre !"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] | [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Signature:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-piece-revolution.keuf.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Daiki Wataru l'Hunter   

Revenir en haut Aller en bas
 

Daiki Wataru l'Hunter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Combat 4: Annie Villeneuve vs Rachel Hunter
» A hunter ... a bear
» [01.07.11] Video: évolution du bounty hunter
» Monster Hunter Orage
» Hunter Cal Blaire - The right kind of wrong

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece : Révolution :: • Commencement • :: Gestion des Personnages :: Fiches de Présentations :: Validées-